AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est de nouveau ouvert ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
STIN a un an ! Merci à tous ceux qui l'ont fait et continue à le faire vivre ! On vous aime tous très très fort !

Partagez | .
 

 Une histoire de caméras [PV Sherlock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Une histoire de caméras [PV Sherlock] Dim 8 Mar - 18:35



Une histoire de caméras.
« Quoi ? T'as jamais vu un psychopathe en suspension sur une chaise qui pose des caméras ptêtre ? »


Harry lança un coup d'oeil nerveux à sa montre. Quatre heures et quart du matin. Encore quinze minutes et Holmes se réveillerait. Il avait déjà eu de la chance qu'il ne se réveille pas avec le bordel qu'il avait fait en assommant la logeuse tout à l'heure. Elle avait crié comme un cochon qu'on égorge. Au moins, le sociopathe avait le sommeil lourd, tant mieux pour lui. La mission du jour était assez simple. Poser des caméras un peu partout dans l'appartement, histoire de garder un oeil sur Sherlock, et partir. Oui, parce que, si Moriarty était désespéré, Harry était persuadé qu'il allait aller voir le détective. Et ça ne devait pas arriver. Un Holmes à surveiller c'était déjà beaucoup, deux c'était ingérable. Surtout que celui-là avait de facheuses tendances à faire n'importe quoi.

Le criminel était debout sur un des fauteuils, avec des gants en latex, essayant de faire tenir cette saleté de caméra au plafond. Il était en équilibre sur une jambe, position assez désagréable et tentait d'accroche une micro caméra qui était censée se fixer en quelques secondes, mais qui bien sûr ne se fixait pas, au plafond. Il devenait nerveux alors que les minutes commençaient à défiler. Et puis il se sentit partir en avant. Oh, il essaya de se retenir bien sûr. Mais il se trouve qu'il n'y avait rien devant. Et il tomba sur des tasses de thé vide qui traînait là. Et ça fit un bruit monstrueux.

"Merde, merde, merde, merde, merde."

Harry se releva. Tant pis pour les caméras, il devait se barrer. Il se dirigea vers la fenêtre, et essaya de l'ouvrir. Fermée. Bien sûr. Il recula, avant de se diriger vers la porte, quand un bruit derrière lui l'alerta. Et merde.

© Néah. pour STIN
Harry J. Killigan Avatar : John Simm
Crédits : Mwaaaaaa
Messages : 672
Points : 1991
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une histoire de caméras [PV Sherlock] Dim 15 Mar - 11:40

   
Une histoire de caméras


Sherlock était rentré tard cette nuit, il avait terminé d’enquêter sur le meurtre tragique, du moins pour les parents de la victime car selon le logicien, c’était Noël, et cette enquête l’avait fait courir dans tout Londres. Le détective était rentré sous les coups de 3h du matin et, s’était écroulé sur son lit, ayant simplement prit le temps de se déshabiller.


Profondément endormit, sous ses draps et complètement nu, il n’entendit pas les marches qui menaient au salon du 221B Baker Street, grincer. Il n’avait pas non plus entendu les pas étouffés sur le tapis et encore moins le vacarme que produisait actuellement l’intrus. John, lui, il aurait sûrement entendu. Ancien soldat, il était habitué à ne dormir que d’un oeil, à se réveiller dès que l’ennemi surgissait de nul part et, à le neutraliser. Mais, pas le logicien qui alimentait ses neurones d’enquêtes, d’expériences en tout genre et de thé, à très forte dose. Ereinté, Sherlock s’était simplement endormit, même si Moriarty était désormais vivant, en chair et en os, le consultant ne ressentait pas réellement le besoin de ne dormir que d’une oreille. De toute manière, il entendrai si quelqu’un s’introduisait dans sa chambre, et il savait se battre.
Enquêter sur toute sortes d’enquêtes, vous aidait à parfaire votre talent au combat.


Cependant, un grand ‘BOUM’ réveille Sherlock et ce, une bonne fois pour toute. Le logicien se redressa, complètement nu sous ses couvertures, sa chambre plongée dans le noir complet à une heure où le soleil était encore loin de venir lentement caresser la peau pâle du détective afin de le réveiller avec douceur. Finalement, le consultant se leva et abandonna ses draps blancs pour s’habiller de son bas de pyjama, de son t-shirt bleu pâle et d’une robe de chambre en soie bleue. Il était vrai que ce n’était pas une tenue à aborder quand on soupçonne que quelqu’un s’est introduit chez soi, mais vêtir ses vêtements habituels aurait été beaucoup trop long.
Ensuite, le détective attrapa un couteau qui trônait toujours dans sa table de nuit, depuis qu’il savait qu’un criminel consultant cherchait à le tuer, et, il l’enfourna dans l’une des poches de sa robe de chambre.


Sortant lentement de sa chambre, ses yeux glacés fixant le couloir totalement plongé dans le noir, le bouclé réussi tout de même à distinguer une forme mouvante. Cette dernière semblait crispée, et espérait que le propriétaire des lieux n’est rien perçut du vacarme produit par l’intrus. Bien évidemment, il se trompait.




“Visiblement, vous semblez n’être pas au fait de la définition du mot ‘discrétion’. Pourtant, ce dernier est plus que vital pour vous, personnes qui sont censés s’introduire chez quelqu’un afin d’y voler ou poser des caméras pour observer le locataire.”-commença le détective tout en entrant dans le salon, ses yeux perçant fixant la silhouette du criminel. Finalement, il alluma la lumière et il pu voir de qui il s’agissait.-”Harry Killigan. Cela ne m’étonne même pas.”




_________________
Sherlock Holmes Avatar : Benedict Cumberbatch
Crédits : Google, essentiellement.
Messages : 20
Points : 213
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une histoire de caméras [PV Sherlock] Dim 15 Mar - 13:48



Une histoire de caméras.
« Quoi ? T'as jamais vu un psychopathe en suspension sur une chaise qui pose des caméras ptêtre ? »


Harry stoppa net tout mouvement en entendant la voix de Sherlock Holmes, et en voyant les lumières s'allumer. Et en plus il l'avait reconnu. Bah. Rien d'étonnant, sa tête était dans tous les journaux de Londres désormais. Et puis avec la pression qu'Harry exerçait sur son grand frère, ce ne serait pas si étonnant si Mycroft lui avait parlé de ça. Bref, à ce moment précis, Harry se disait qu'il était dans la merde. Bien que Harry avait sa fierté, si Sherlock appelait Scotland Yard, il le descendrait. Tant pis. Ce serait dommage de gâcher un tel potentiel, surtout que sa tête pourrait être utile pour lutter contre Moriarty. Ils étaient au moins deux à vouloir sa mort. Et vous savez ce qu'on dit non ? Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. D'accord, s'attaquer à Mycroft n'était peut être plus une si bonne idée là tout de suite.

Harry se sentit presque vexé par la remarque du sociopathe. Comment ça, "cela ne m'étonne même pas" ? Ce n'était pas de sa faute si son horrible canapé, qui, en passant, ne s'accordait pas du tout au reste de la pièce était trop fin et l'avait fait tombé. Il ne se sentait même pas désolé pour les tasses qu'il avait explosé. Bien fait. Ce petit abruti arrogant de détective ne l'effrayait pas le moins du monde. A vrai dire... Il avait plus envie de lui coller son poing dans la figure qu'autre chose actuellement. Harry se tourna lentement vers Holmes, son arme dans la main, bien visible, histoire de le garder en respect. Pas question qu'il l'approche.

"Ooooooh, j'ai réveillé le petit pendant sa sieste ? On est de mauvaise humeur à ce que je vois."

D'accord, ce n'était pas franchement malin comme approche. Plutôt stupide même. Mais pour sa défense, c'était assez drôle.

"Votre logeuse est dans le placard, en bas. Elle va avoir un sacré oeuf sur la tête en se réveillant. Mais les cris qu'elle faisait lorsqu'elle m'a vu étaient drôles, donc j'ai pris mon temps pour l'assommer."

Il avait dit ça d'un ton glacial, provoquant ouvertement le détective.

© Néah. pour STIN
Harry J. Killigan Avatar : John Simm
Crédits : Mwaaaaaa
Messages : 672
Points : 1991
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une histoire de caméras [PV Sherlock]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Une histoire de caméras [PV Sherlock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock : The Infinite Network :: Partie RPG :: Les grands boulevards :: 221B Baker Street
-