AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est de nouveau ouvert ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
STIN a un an ! Merci à tous ceux qui l'ont fait et continue à le faire vivre ! On vous aime tous très très fort !

Partagez | .
 

 James Moriarty - ''Did you miss me?''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 20:02






James Moriarty


- Every fairytale needs a good old fashioned villain -


Identité


Prénom(s) : James ''Jim''
Nom : Moriarty
Date de naissance : 12/12/1982
Âge : 31 ans
Espèce : ''Old Fashioned Villain''
Métier / Études : Criminel Consultant
Statut social : Célibataire ou presque
Orientation sexuelle : Bisexuel mais avec une préférence pour la gente masculine
Groupe : I'm Moriartied
Avatar : Andrew Scott




Caractère


      Un génie, certes, mais un génie du crime, c'est ce qui décrit au mieux James. Patron de la plus grande organisation criminelle, il œuvre en tant que criminel consultant, à l'instar de son rival Sherlock. Tout comme son rival, il est doté d'une intelligence hors du commun, sans avoir des résultantes aussi louables. Sans avoir l'indifférence du détective consultant, Jim est plus enclin à la passion et la rage.
Personne ne voudrais le contrarier dans ses plans de peur de s'en faire un ennemi et d'en subir les conséquences. Ses qualités de meneur lui ont permis de rapidement s'imposer dans le milieu criminel et d'être à présent redouté par beaucoup. Il est également versatile et peut changer d'avis sur le fait d’exécuter une personne ou de l'épargner, en très peu de temps.

Tout comme son rival, Jim s’ennuie, mais c'est avec Sherlock qu'il a trouvé un passe-temps digne de son intellect, en éternelle compétition avec lui, il le considère comme un jouet avec lequel il peut se distraire, mais aussi se débarrasser dès qu'il en a assez. Malgré qu'il laisse exprimer sa colère, son esprit n'en reste pas moins analytique et ne se laisse en aucun cas perturber par ses excès de colère .
Jim sait user d'un certain sarcasme et d'un humour noir et peu apparaître comme un homme très désinvolte. Il semble toujours obstiné et est prêt à tout pour arriver à ses fins, mais cette obsession de la perfection lui valent de bien trop souvent jouer avec le feu. Charismatique à outrance, James sait captiver son audience et en user.


Physique


      Alors que l'apparence de James pourrait le faire passer pour une personne tout à fait banale, il n'en est rien. Malgré son apparence quelque peu jeune et chétive, il n'a pas son pareil lorsqu'il s'agit de s'imposer parmi ses hommes, après tout, c'est lui le patron, et tout le monde semble le respecter.
James soigne son apparence, que ce soit ses cheveux bruns toujours plaqués en arrière, ou ses Westwood, il a toujours une allure implacable digne du Napoléon du crime qu'il est. Après tout, on ne dirige pas une organisation criminelle sans classe n'est-ce pas ? Sa démarche assurée mais gracieuse participe à son charme, James attire aussi bien la gente féminine que masculine.

Malgré la trentaine passée, James a gardé quelques traits de l'adolescence, son visage rond, sa barbe de quelques jours et ses yeux foncés moqueurs ont tendance à lui donner un air narquois. Un éclat glacial semble pourtant briller dans ces mêmes yeux et ce même visage qui en a séduit plus d'un est souvent fendu d'un sourire cruel qui dévoile bien plus qu'autre chose la vraie nature de Jim.

Tout comme Sherlock, James est souvent enclin à changer son apparence pour tromper son monde. Avec les cheveux ébouriffés et quelques vêtements civils, il peut tour à tour se faire passer pour un simple touriste, un chauffeur de taxi ou bien Richard Brook, le conteur qu'il a mis en scène.







MADE BY .ANGELUS









Once upon a time


- ''Get Sherlock'' -






Maybe I wish I could die
Maybe I am dead
And he said…
For the lives that I fake
I’m going to hell
For the vows that I break
I’m going to hell


L'ennui, voilà mon plus vieil ennemi, je me suis toujours ennuyé, jamais rien n'a pu me distraire comme je l'attendais. Mes plaisirs ne sont que frivolités et mes joies de courtes durées.
Enfant, j'avais déjà conscience de cette futilité de la vie, ce n'est que fatalité. Mais j'étais toujours le seul à m'en rendre compte. Je les haïssais tellement, tous ces ignares sans la moindre capacité de réflexion ! Je n'avais pas besoin d'eux, je n'avais pas besoin de leur compagnie, je n'avais besoin de personne, je valais mieux qu'eux, beaucoup mieux. Mais à cette époque je ne faisais que me moquer d'eux, tout simplement, toujours en tenant compte de leurs faiblesses, je voulais les blesser, toujours plus.
Et puis un jour -je devais avoir quatorze ans- je suis passé plus sérieusement à l'action : Carl Powers. Il fût ma première véritable victime. Noyé grâce au poison que j'avais mis dans sa crème, il était si pitoyable à voir. Se débattre de la sorte dans l'eau, chercher vainement de l'oxygène...c'était si risible ! Je souris à me remémorer tout ça.
Il l'avait mérité, après tout, il m'avait bien insulté...Aucun d'entre eux n'a ce droit, alors j'ai dû sévir, non pas pour l'exemple, mais parce que j'y prenais réellement du plaisir.

Ça a été une révélation, personne ne m'avait soupçonné, j'étais bien trop doué pour laisser des indices, j'avais même récupéré un petit souvenirs .
Je le savais à présent, je venais de trouver une distraction, j'allais tout faire pour ressentir à nouveau la joie que j'avais éprouvée ce jour-là. J'allais devenir un criminel, le meilleur et le pire de tous.

Je devais devenir invincible, mais pour ça je devais me débarrasser de ceux qui seraient devenus des obstacles... Un point faible à vrai dire. Ce jour-là, j'ai tué mes parents de sang-froid, je n'avais pas eu à préparer ces assassinats dans les détails, à vrai dire, appuyer sur la gâchette m'avait semblé facile, presque naturel. Et bien sûr, encore une fois, je restais insoupçonné.
J'étais à présent libre, je commençais à prendre contact avec quelques criminels, les aidant à mener des opérations plus ou moins risquées, mais avec les plans que j'élaborais, aucune de leur opération n'échouait. Ils n'avaient qu'à suivre mes ordres, et je n'avais qu'à leur en donner. Plus les opérations étaient risquées, plus les plans étaient compliqués, mais plus j'étais divertis ! Je me suis vite imposé dans le milieu criminel -c'est à cette époque que je rencontrai Sebastian- j'étais déjà craint et respecté j'étais devenu puissant. Je voulais toujours plus, je voulais tous.
C'était divertissant, du moins pour un temps.

Et puis j'ai entendu parler de lui ''Sherlock Holmes''. Au début ce n'était que des murmures, puis des rumeurs. Ce serait lui, et non Scotland Yard qui mettrait en péril mes plans. Intéressant, je voulais en savoir plus. J'ai commencé par l'observer en me rendant directement sur le terrain, ça ne m'étais pas arriver depuis longtemps, j'espérais qu'il en vailles la peine.

Était-il la solution à mon ennui ?
J'ai tout d'abord décidé de lui envoyer de petits problèmes pour le tester. Le jeu venait de commencer. Mais je voulais aussi l'observer. Pour cela me suis tout simplement rapproché de ses connaissances, je dois avouer que c'était un rôle réellement comique à jouer. Sherlock était réellement intéressant, je ne m'étais pas trompé. J'en avais la conviction à présent. Ça allait être vraiment intéressant. Je devais à présent lui révéler mon existence.

Sherlock avait réussi à résoudre tous les problèmes que je lui avais imposé, je l'ai donc fait l'honneur de le rencontrer. Je dois dire que ça a été une soirée bien plus que divertissante.
Les explosifs, Sherlock Holmes, John Watson et les snipers. Ah ce même sentiment de plaisir, ça faisait si longtemps...
Cependant, j'ai dû écourter notre petit rendez-vous, le grand jeu, ça serait pour une autre fois !
Mais j'avais empreint son esprit, il n'allait pas m'oublier, je le savais, c'est ce que je voulais.

Préparer la chute de Sherlock fût tout aussi divertissante que voir mon plan à l’œuvre. Le voir discrédité de la sorte, renié par ses amis, dénigré par la presse ! c'était si attrayant ! Mon séjour entre les mains de Mycroft Holmes en valait la peine. Mon plan était tellement parfait, jusqu'à la fin...La chute. J'ai survécu, comme prévu, lui aussi -ce qui n'était pas prévu- le meilleur est donc encore à venir.

Sherlock et son frère ayant pris un malin plaisir à démanteler mon réseau, j'ai dû préparer mon retour dans l'ombre, m’efforçant de maintenir ce qui restait de mon réseau actuel, tout en le recomposant avec de nouveaux éléments. Quelques temps plus tard, j’annonçai mon grand retour. Sherlock devait se tenir prêt, car j'étais déterminé à m'amuser encore avec lui.

Cependant, mon plaisir ne fût que de courte durée, car un de mes agents me trahis, ça ne m'étais jamais arrivé, j'avais pris trop grand soin d’instaurer la peur chez chacun d'eux, mais il semblerait que cet élément était différent des autres. Imaginez-moi, obligé de demander de l'aide pour le retrouver! Je mettrais la main sur ce traître et je le ferai payer, il regrettera de m'avoir fait tomber de mon piédestal.

L'échec n'est pas une option

TEST RP

C'est avec le pas assuré du travail accompli et la démarche nonchalante que je me dirige vers l'hôtel. Je l'ai échappé belle, mais comme toujours mon plan a fonctionné, après tout, c'est bien moi qui ai tout organisé. Je me dirige à présent vers la chambre. J'ai quitté le pays, je suis suis loin de Londres à présent. Faire croire à ma mort...c'était vraiment amusant je dois avouer. Je sais bien que Sherlock aussi a survécu, mais c'est le jeu, et puis, je pourrais continuer à m'amuser avec lui à mon retour.

J'entre dans ma spacieuse chambre d'hôtel, mes effets personnels sont déjà là. Je laisse tomber mon Westwood et mes lunettes de soleil sur le lit avant de me rendre dans la salle de bain. Je pose mes mains sur les rebords du lavabo. Je dois bien avouer que je suis épuisé, j'ai dû laisser beaucoup de choses derrière moi, mais rien d’irremplaçable...mais j'ai aussi dû laisser Sebastian. Je secoue la tête pour me faire penser à autre chose, je refuse d'avoir un point faible. Mais c'est ainsi qu'est le jeu, j'ai toujours un avantage sur Sherlock, je sais qu'il est toujours vivant, mais lui semble bien croire à ma mort, il est tellement influençable! S'en est vraiment risible.

Je regarde dans le miroir qui me fait face, quelques mèches brunes commencent à retomber sur mon front, je les plaque d'un geste vif de la main. Ça avait été tellement simple de tromper Sherlock, une réplique d'arme, un peu de sang et surtout, les émotions de Sherlock. Il devait être bien trop préoccupé par son Docteur Watson et ceux qu'il laisserait derrière après sa mort. C'est bien là son point faible, et je dois dire que je ne comprends pas pourquoi il s'entête à s'encombrer de la sorte. Et dire qu'il ne s'est même pas donné la peine de vérifier mon pouls. Quel amateur... je suis quelque peu déçu à vrai dire. N'aurais-je donc jamais de concurrence sérieuse ? Je souris à mon double dans le miroir, d'un de ces sourire charmeur et qui en a pourtant trompé plus d'un.

- Il n'est pas à ma hauteur.

Je ne disais pas ça pour me convaincre, je le savais, j'en étais déjà certain. J'avais gagné du temps en obligeant Sherlock a sauté, mais la partie n'était pas encore finie, il allait s'en prendre à mon réseau, je le savais et je devais m'efforcer de l'en empêcher, tout en restant discret, cela va de soi. Je dois retarder mon retard au plus tard possible. À présent je devais reconstituer un réseau, au fur et à mesure que les deux frères Holmes essayeraient de le démanteler. C'était le plan, et comme toujours il était parfait, agir dans l'ombre jusqu'à mon grand retour, après tout, moi aussi j'ai un faible pour la théâtralité.
Je sors de la douche, habillé d'un second Westwood qui m'attendait dans la penderie.

*STAYIN' ALIIIIVE*

Mon portable, encore sur le lit se met à sonner, il va falloir que je pense à le remplacer, après tout, je prends toujours toutes les précautions possibles. Je regarde le numéro qui s'affiche du coin de l'oeil : ''Sebby''
Sebastian...Je ne peux pas répondre, il ne peut pas être au courant, pas encore, il est bien trop lié à mon ancien réseau. Je dois rester discret avant tout. Je serre les dents et détourne le regard, je lance le portable qui rebondit sur le lit.

-Un point faible hein ?

Après tout, c'est bien ce qui a causé la perte de Sherlock, mais je suis meilleur que lui, je n'ai pas d'attache, ou je refuse de me l'avouer. Je regarde par la fenêtre, les gens normaux ne sont-ils pas adorables ? Il était temps de se faire discret à présent, j'avais encore du travail à accomplir.


*J'ai volontairement écarté le frère (ou la sœur) de Jim pour ne pas bloquer un membre qui voudrait le (ou la) jouer.
Si vous pensez qu'il manque quelque chose ou si vous avez une remarque n'hésitez surtout pas à me la dire ^^*



MADE BY .ANGELUS




Dernière édition par James Moriarty2 le Ven 16 Mai - 22:03, édité 1 fois
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 20:22

Bienvenue ♥

Ah Jim-Jim, depuis le temps qu'on l'attendait! Alors personnellement, je trouve que ton physique et ton caractère respectent bien le bonhomme, ton histoire résume bien tout et je trouve que tu t'appropries bien le personnage ^^

En résumé, j'attends avec impatience le test RP *_* (D'ailleurs si tu as des questions à propos du test (ou pour autre chose!), hésites pas à me MPotter ou à MPotter Harry ou ton cher camarade de psychopatisme, Sebby)
Natasha M. Ierchov Avatar : Alex Kingston
Crédits : Moi-même
Messages : 413
Points : 580
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 20:42

Mon cher patron, je vous souhaite la bienvenue Very Happy
Loris S. Rahl Avatar : Michael Gregorio
Crédits : Triskell
Messages : 122
Points : 596
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 20:48

Bienvenue parmi nous Very Happy

Comme l'a dit Nat' n'hésites pas à nous contacter à la moindre question. On est là pour ça ! Bonne chance pour ta fiche et pour le test RP !
Harry J. Killigan Avatar : John Simm
Crédits : Mwaaaaaa
Messages : 672
Points : 1991
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 21:42

Welcome ! Encore un méchant Rolling Eyes

Chouette fiche Very Happy

_________________
Duncan T. Campbell
Some there be that shadows kiss, Such have but a shadow's bliss
Duncan T. Campbell Avatar : Thomas Sangster
Crédits : inconnu
Messages : 140
Points : 795
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 22:04

Merci à tous Smile
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Ven 16 Mai - 22:09

Bienvenue Patron !
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Sam 17 Mai - 9:56

PATROOOOOOOOOON-- *lapine, lapine, lapine Jim*

Oh my. J'adore ta fiche, dear ! Et ton test RP est super !  (Et t'as parlé de moi, point bonus Arrow )

Je change ton pseudo dans la minute. Bienvenue parmi nous I love you

Have fun ! *lapine again*






BIENVENUE PARMI NOUS


- Le réseau s'ouvre à toi ! -




BRAVO ! Tu es désormais Validé ! Tu peux dès à présent poster ta fiche de liens PAR ICI , ton journal RP PAR LA et pourquoi pas ouvrir ton propre journal intime DE CE COTE LA ou encore te créer un téléphone COMME CECI avant de commencer à RP ! Amuses-toi bien sur The Infinite Network !




MADE BY .ANGELUS



_________________
I'm (broken tired lonely afraid unhappy) fine
You know why people cut ? Because it's a distraction. For one moment you don't feel all the pain, the loss, the hurt. It's all about control. You can't control the pain on the inside so you get to control it on the outside. × by lizzou.
Ilkka L. Rehn Avatar : Luke Newberry
Crédits : Néah.
Messages : 77
Points : 673
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Sam 17 Mai - 11:15

Merci Sebby~ I love you 

Je vais tout de suite faire une fiche de lien pour commencer à RP  Twisted Evil 
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Dim 18 Mai - 18:37

Bienvenue parmi nous! Smile

Amuse toi bien! ^^' (N'embête pas trop mon Sherlock Razz)

Tu as été drôlement rapide pour faire ta fiche.
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Dim 18 Mai - 21:16

Yeah !! Bienvenue Jim  Cool 

Ravi de voir mon nemesis débarquer sur le forum Smile
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Lun 19 Mai - 16:14

Jimmy! C'est un plaisir de vous rencontrer! Mais pas touche à mon John Ok ^^

_________________

Mary Watson Messages : 67
Points : 384
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?'' Mar 20 Mai - 8:45

Merci Wink

John: Mmmmh on verra Razz

Sherlock: Je suis flatté!

Mary: Uuuum oui, on verra aussi Twisted Evil 
Invité Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: James Moriarty - ''Did you miss me?''

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

James Moriarty - ''Did you miss me?''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Did you miss me ? | James Moriarty
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock : The Infinite Network :: Hello Mr. Holmes :: Présentations :: Présentations refusées
-